Notre programme de thérapie s’adresse à des adultes de dix-huit ans et plus qui souffrent de problèmes de dépendances


Les ateliers



Nous visons essentiellement l’affranchissement de la dépendance par l’abstinence complète. Considérant que l’approche utilisée repose sur le modèle Minnesota, nous intégrons à notre programme des ateliers visant la compréhension de la maladie, des relations interpersonnelles et du mode de vie des douze étapes du Mouvement des Alcooliques Anonymes. Chaque atelier est structuré et référencé.


Premier volet - Semaine 1 : La maladie
Partant de la première étape du programme des Alcooliques Anonymes : « Nous avons admis que nous étions impuissants devant l’alcool, la cocaïne et les autres drogues, et que nous avions perdu la maîtrise de nos vies», une attention particulière est portée sur l’aspect physiologique de la dépendance ainsi que sur les effets et manifestations du phénomène de consommation (tolérance, abus, dépendance, surconsommation, dépendance croisée, irréversibilité, etc.).

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Comprendre les différentes facettes de cette maladie ;

Être conscient des conséquences de la surconsommation de psychotropes sur la santé physique et mentale;

Comprendre les malaises et les difficultés ressentis lors de l’arrêt d’une substance psychotrope;

Réfléchir sur sa capacité de gérer les frustrations et la colère ;

Comprendre l’importance de se responsabiliser lorsque l’on a une ou plusieurs dépendances.


Deuxième volet - Semaine 2 : Mode de vie et changement de vie
Dans ce deuxième volet, nous voyons que le changement est la caractéristique de toute croissance : de l’excès à la sobriété ; du conflit intérieur à la sérénité ; de la haine à l’amour ou de la dépendance enfantine à la responsabilité et au véritable pouvoir. En plaçant notre progrès spirituel en premier lieu, nous aurons réellement la chance de cheminer avec un amour épanoui vers une saine perception des choses.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Comprendre et faire la différence entre la spiritualité et la religion;

Saisir le rôle des principes spirituels dans le mode de vie des douze étapes des regroupements anonymes;

Initier aux étapes du mode de vie des regroupements anonymes;

Favoriser une meilleure compréhension de la possibilité d’augmenter son estime de soi;

Susciter une réflexion sur sa capacité de se responsabiliser et de prendre sa vie en main;

Reconnaître ses valeurs personnelles afin de se les approprier et d’en faire une priorité dans sa vie.
Troisième volet - Semaine 3 : Relations interpersonnelles et affectivité
La toxicomanie ne se limite pas à la consommation de psychotropes. Le rétablissement de l’individu passe nécessairement par l’atteinte d’une nouvelle maturité émotionnelle.

Dans ce troisième volet, nous examinons notre attitude face à nous-mêmes ainsi que nos relations aux autres, à travers différents thèmes. Ceux-ci permettent aux participants d’identifier leur mode de fonctionnement personnel et d’amorcer un cheminement vers une nouvelle maturité.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Comprendre les comportements liés à la dépendance affective ;

Prendre conscience des conséquences de la surconsommation sur les relations interpersonnelles ;

Être capable de mieux comprendre comment les blessures peuvent influencer les comportements ;

Concevoir l’importance d’apprendre à s’occuper de ses besoins ;

Favoriser l’adaptation de nouveaux comportements pour bâtir des relations positives.

Sous nos soins, chaque personne hébergée reçoit les outils nécessaires pour l’aider à établir une fondation solide à son rétablissement.
Suivi postcure
Les Maisons Péladeau reconnaissent l’importance d’intégrer un suivi postcure pour les personnes terminant leur thérapie en cheminement dans la société. Le but ultime est d’aider la personne qui est retournée dans son milieu de vie, à faire face au quotidien sans consommer et à maintenir ses objectifs. Voici les différentes facettes du programme de maintien de l’abstinence :

Un suivi de groupe, de douze rencontres structurées sur la prévention de la rechute est offert à Montréal et à St-Jérôme.

Pour les personnes de régions éloignées, un suivi de douze rencontres individuelles sur la prévention de la rechute est disponible par le biais de Skype.

La possibilité de participer à des journées de ressourcement au Pavillon.

Des réunions ouvertes des regroupements anonymes chaque semaine à Val-David et à Montréal.


Plus capable de vous arrêter? L’un de nos centres d’aide et de soutien à la désintoxication peut vous aider.